Écrire le corps

225,00 €
En stock
SKU
ECOR
Télécharger la brochure

Plus de 120 auteurs et 150 extraits de texte, d’Homère à Alice Ferney.
Une anthologie transversale foisonnante, théologique, philosophique, sociale, culturelle, anthropologique...
Une approche thématique permettant d’aborder dans sa pluralité l’un des sujets les plus traités dans l’art et la littérature.

Vidéo de présentation ici

LE LIVRE

Consubstantiel à l’existence, le corps l’est aussi à la littérature et à l’art dont il est à la fois émetteur, objet et destinataire. Beau, laid ou insaisissable, le corps n’échappe pas au passage du temps et aux inflexions ou déploiements des émotions. En plus de sa singularité propre, il appartient à un environnement social, politique et historique qui le construit, le façonne, l’élève ou le détruit. «Il n’y a que des corps...il n’y a point de corps », écrivait Voltaire. Dans nos sociétés individualistes, le corps est scruté de la médecine au sport, de la mode à la chirurgie esthétique, du bodybuilding au body-art. Il définit l’identité de chacun, tout en
constituant un enjeu social et politique majeur. Mais, cet « avènement du corps » se double paradoxalement d’un « adieu au corps », car « l’avènement du corps le fait disparaître ». Plus nous idolâtrons le corps, moins nous supportons ses limites, qui nous rappellent trop l’humilité de notre condition. La précarité de la chair laisse place à une volonté de purifier, de rectifier le corps jusqu’à l’abolir en lui substituant une machine, aussi prévisible qu’impersonnelle. Cette riche anthologie illustrée, au-delà de sa saveur littéraire invite à nous interroger sur notre condition humaine.

 

L'AUTEURE

Emmanuelle Hénin professeur de Littérature Comparée à la Sorbonne et membre du CRLC. Elle travaille sur les poétiques et la théorie artistique de la première modernité, sur la scénographie et les rapports entre le texte et l’image. Elle a notamment publié Ut pictura theatrum : théâtre et peinture de la Renaissance italienne au classicisme français (Droz, 2003) ; Ceci est un boeuf : la querelle des inscriptions dans la peinture (Brepols, 2013) ; Écrire la mythologie (Citadelles, 2016) ; Memento Marie. Regards sur la galerie Médicis (Épure, 2020). Depuis plusieurs années, elle consacre ses recherches à la fortune des anecdotes sur la peinture antique dans la littérature et l’art européens. Dans ce cadre, elle a construit la base de données « Pictor in Fabula » (www.pictorinfabula.com).

 

SOMMAIRE

Introduction
Corps et existence
Beautés et laideurs
Les âges du corps
Le corps et les passions
Le corps social et politique
Le corps dans l’histoire
Le corps analogique

Plus d’information
ISBN 978 2 85088 891 5
Nombre de pages 496 dont 350 illustrations couleur env.
Volume(s) 1
Hauteur (en cm) 25
Largeur (en cm) 33
Année de publication 2022
Format Relié et semi-toilé sous coffret illustré
Nous avons trouvé d’autres produits qui pourraient vous intéresser !
© 2022 Encyclopædia Universalis France. Tous droits réservés.